Interfaçage OpenFlyers et Charterware

Aller à : navigation, rechercher

Présentation

Boitier charterware.png

L'objet de cette page est de présenter :

  • Le produit Charterware
  • La configuration de l'interfaçage OpenFlyers avec Charterware
  • Son utilisation dans OpenFlyers

Charterware est une société allemande qui commercialise un boitier qui s'installe dans un aéronef en le posant sur le tableau de bord et en le reliant par un câble à l'alimentation électrique de l'avion. Ce boitier enregistre les heures blocs :

  • Début du roulage
  • Décollage
  • Atterrissage
  • Fin du roulage

Ainsi que les facteurs de charges excessifs lors de l'atterrissage.

Le boitier transmet ces informations au serveur Charterware après le bloc arrivé et après que les pilotes aient badgé avec leur carte prévue à cet effet après avoir coupé le contact de l'aéronef. Ensuite, OpenFlyers récupère ces données (voir le chapitre ci-dessous données récupérées via Charterware).

Il est également possible de récupérer les traces de vols.

Dans le cadre du CS-STAN (CS-SC106a), ce boitier ne nécessite pas de certification particulière pour les ELA2 (European Light Aircraft) car :

  • Il ne contient pas de batterie (pas de risque de feu de batterie)
  • la transmission des données est désactivée dès lors que l'aéronef est en déplacement

Charterware dispose également d'un Minor Change Approval pour certains types d'aéronefs.

La tarification Charterware est disponible ici : https://www.charterware.de/price.html .

En 2019, les tarifs donnés par Charterware sont :

  • Boitier + kit d'installation : 900 + 90 = 990 € HT soit 1178,10 € TTC avec 19% de TVA allemande
  • Tag pour permettre à un 1 pilote de badger : 4,90 € HT soit 5,83 € TTC avec 19% de TVA allemande
  • Abonnement pour une structure associative sans les traces de vol : 19 € HT/mois soit 22,80 € TTC/mois avec 20% de TVA française
  • Abonnement pour une structure associative avec les traces de vol : 28 € HT/mois soit 33,60 € TTC/mois avec 20% de TVA française
  • Abonnement pour une structure professionnelle : 49 € HT/mois

C'est la TVA française qui s'applique sur la location car le service est rendu en France.

Pour l'installation, il faut prévoir environ 300 € HT par aéronef selon l'atelier de maintenance. Le prix sera surement plus cher pour un seul appareil et moins cher pour une flotte importante car l'atelier devra passer du temps à lire le guide d'installation une fois et ensuite il pourra amortir ce temps sur les autres appareils.

Côté OpenFlyers, l’interfaçage ne génère aucun coût supplémentaire pour toute mise en place avant le 31 décembre 2019. Par la suite, OpenFlyers facturera surement le temps de travail consacré à cet interfaçage.

OpenFlyers a sélectionné cette solution car elle est fiable et pérenne dans le temps. Nos concurrents nous ont suivi ;-)

Chronologie de la mise en place

La mise en place de Charterware et la synchronisation avec OpenFlyers suit la chronologie suivante :

  • Achat des boitiers et souscription à l’abonnement de transmission des données chez Charterware.
  • Installation des boitiers par l'atelier de maintenance ou l'atelier radio de la structure
  • Interfaçage par OpenFlyers

Activation de l'interfaçage

Afin de permettre à OpenFlyers de s'interfacer avec Charterware, il faut :

Attention : L'interfaçage n'est pas mis en place sur les dépôts de test OpenFlyers.

Paramétrage des arrondis

Charterware transmet à OpenFlyers des dates à la seconde. OpenFlyers fonctionne avec des dates à la minute. Il est donc nécessaire de définir des formules d'arrondis dans le paramétrage de Charterware de la plateforme.

Les variables suivantes sont utilisables dans les formules :

  • CHARTERWARE_LANDING_DATE : Date d’atterrissage
  • CHARTERWARE_TAKEOFF_DATE : Date de décollage
  • CHARTERWARE_ONBLOCK_DATE : Date de départ
  • CHARTERWARE_OFFBLOCK_DATE : Date de fin

Ces variables sont directement transmises par Charterware.

Les fonctions suivantes peuvent être utilisées dans les formules :

  • roundCeil: Arrondit à la minute supérieur la date transmise en paramètre
  • roundFloor: Arrondit à la minute inférieur la date transmise en paramètre
  • formatDate: Permet de formater une date
  • strtotime : Transforme une date en un timestamp

Données récupérés via Charterware

En récupérant les vols via Charterware les informations suivantes sont récupérées ou calculées.

  • Aéronef utilisé (donnée planecode)
  • Horodatage du début du vol (donnée offblock)
  • Durée du vol (par calcul de la différence entre les données offblock et onblock)
  • Temps en l'air (par calcul de la différence entre les données landing et takeoff)
  • Personnes à bord (données pilot1 et pilot2)
  • Lieu de départ (donnée flightfrom)
  • Lieu d'arrivé (donnée flightto)
  • Nombre d’atterrissage (donnée nooflandings)
  • Rapport d'atterrissage dur

Récupération des vols Charterware

Chaque minute le robot OpenFlyers interroge le serveur Charterware pour savoir si de nouveaux vols ont été enregistrés par Charterware. Si c'est le cas, alors il sont sauvegarder dans OpenFlyers et supprimer des vols en attente de récupération côté Charterware.

Charterware utilise un système d'identifiant pour retrouver les pilotes et les aéronefs il est donc nécessaire de créer les champs métiers nécessaires et de les renseigner dans l'interface d'OpenFlyers.

  • Si l'identifiant d'un utilisateur Charterware ne peut être retrouvé dans OpenFlyers alors le robot se comporte comme si les pilotes n'avaient pas été transmis par Charterware.
  • Si l'identifiant d'un aéronef Charterware ne peut être retrouvé dans OpenFlyers alors le robot n'enregistrera pas le vol.

Afin de retrouver un maximum d'informations le robot tente de retrouver une réservation avec la même ressource correspondant au vol communiqué par charterware :

  • Il cherche s'il existe une réservation dont les horaires comprennent l'heure médiane du vol charterware. Si c'est le cas, il se base sur les informations de cette réservation.
  • S'il n'y a aucune réservation, il cherche une réservation avec la même ressource dont les horaires sont compris entre le début et la fin du vol remonté par Charterware.
    • S'il y a plusieurs réservations, alors il n'en prend aucune.
    • S'il y a une seule réservation :
      • Si Charterware a transmis les identifiants pilotes alors le robot vérifie si ceux-ci correspondent à ceux de la réservation. Si c'est le cas il prend en compte les informations de la réservation.
      • Si Charterware n'a pas transmis les identifiants pilotes, les informations de la réservation sont prises en compte.

Une fois qu'une réservation est identifiée comme correspondre au vol remonté par Charterware, les informations de la réservation sont prises en compte par le robot.

Les données suivantes sont alors récupérées :

Statut des pilotes

Pour chaque pilote :

  • Si un vol récupéré dans Charterware peut être associé à une réservation => Les statuts des pilotes sont celles définies dans la réservation.
  • Si le vol ne peut être associé :
    • S'il n'y a qu'un statut autorisé pour la place du pilote et pour l'avion => Le statut du pilote est ce statut.
    • Si le pilote est sur la première place => Le statut du pilote est le statut "pilote" si il n'existe pas le premier statut.
    • Si le pilote est sur la seconde place => Le statut du pilote est le statut "Instructeur" si il n'existe pas le second statut.

Place des pilotes

  • Si un vol récupéré dans Charterware peut être associé à une réservation => Les places des pilotes sont celles définies dans la réservation.
  • Si le vol ne peut être associé :
    • S'il y a un seul pilote => Sa place est celle par défaut (0, Gauche).
    • S'il y a deux pilotes et que un seul à l'autorisation pour être sur la place de droite => Le pilote ayant l'autorisation est à la place de droite et l'autre à la place de gauche.
    • Si les deux pilotes ont les autorisations pour être sur la place de droite => Le pilote 1 est sur la place de gauche le pilote 2 est sur la place de droite.

Type d'activité

  • Si un vol récupéré dans Charterware peut être associé à une réservation => Les types d'activités sont celles définies dans la réservation.
  • Si le vol ne peut être associé :
    • S'il y a deux pilotes et que le type d'activité par défaut pour deux pilotes est défini => Le type d'activité est celle définie par défaut.
    • S'il y a zero ou un pilote et que le type d'activité par défaut pour zero ou un pilote est défini => Le type d'activité est celle définie par défaut.
    • Si les types d'activité par défaut ne sont pas définies => Le type d'activité est le premier type d'activité trouvé.

Récupération des traces de vols

Charterware propose en option à son abonnement d'enregistrer les traces de vols. Cf. la présentation.

Les traces de vols sont constituées de points enregistrés à une fréquence variable qui dépend de la trajectoire ou de la vitesse de l'aéronef :

  • 1 point tous les 3 secondes pour le roulage
  • 1 point toutes les 25 secondes en vol en ligne droite
  • 1 point toutes les secondes en montée et en descente
  • 1 point tous les 10 degrés d'angle en virage

Pour chaque vol détecté par Charterware une trace de vol est envoyé en pièce jointe d'un email par Charterware (fichier au format kml). Cet envoi a lieu entre 5 et 10 minutes après l'heure bloc arrivée. Un robot mis en place par OpenFlyers va chercher chaque minute si de nouveaux emails ont été transmis par OpenFlyers. La connexion à la messagerie se fait via les paramètres vus précédemment. Le robot fonctionne ainsi :

  • Recherche d'emails dans la boîte de réception.
  • Recherche de l'objet de l'email.
  • Recherche de la pièce jointe de l'email.
  • Recherche du vol associé à l'email (par date et par aéronef)
  • Ajout de la trace de vol dans OpenFlyers
  • Déplacement de l'email dans le répertoire parsed_flight_track de la messagerie.

Pour rechercher le vol, le robot se base sur l'objet des emails. Les emails envoyés par Charterware ayant des objets composés ainsi "Nom de l'aéronef" "Date offblock" Il est alors possible de retrouver le vol associé en utilisant ces deux données. Une fois l'email traité, il est déplacé dans le répertoire parsed_flight_track. Si ce répertoire n'existe pas, il est alors créé.

Les traces de vols sont téléchargeables depuis les interfaces Activités > Carnet de route et Activités > Carnet de vol.